TRAVAIL ET ACTIONS RELATIVE A L’ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES MAJEURS VULNÉRABLES DE L’AIDE SOCIALE A L’ENFANCE (suite)

Le 7 mai à l’assemblée commençait l’examen de la proposition de loi relative au renforcement de l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables vers l’autonomie, déposée par Brigitte BOURGUIGNON.

« Protéger les enfants est un combat au cœur du projet présidentiel pour lutter contre les inégalités de destin ».

http://https://youtu.be/QPjOw_leAIw

Après une réunion en commission autour des nouveaux amendements déposés, la députée a pris la parole dans l’hémicycle lors de la discussion générale autour de sa proposition de loi.

Suite à la discussion générale, la proposition de loi sur le renforcement de l’accompagnement des jeunes majeurs vers l’autonomie, a été adoptée en première lecture le 8 mai.

Pour la députée Le chantier est encore vaste car la proposition sera à compléter. Des propositions en ce sens seront faites à l’issue de sa mission.

Le 21 mai, la députée auditionnait Mme Pascale Bruston, Première Vice Présidente chargée des fonctions de Juge des Enfants et Présidente du Tribunal pour Enfants. Un éclairage très riche pour sa mission autour des sorties de l’aide sociale à l’enfance.

 

 

Le 23 mai, Brigitte Bourguignon était en déplacement à Quimper. Au programme : une rencontre avec un Foyer de Jeunes Travailleurs, une réunion avec le Préfet et la Présidente du Tribunal et une table ronde avec la Présidente du Département et les services de l’Ase, la DDCS, l’Adepape et les acteurs de la prévention spécialisée.

Une journée très intense pour la députée, mais riche en enseignement sur les pratiques.

Le 28 mai Brigitte Bourguignon a poursuivi sa mission avec l’audition de La présidente de la CMEA (Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Education Active) pour son volet d’actions sur les jeunes en errance.
Puis audition de l’association Paris d’Exil qui œuvre autour des jeunes mineurs étrangers avec la mise en place des services civiques. Un beau témoignage touchant autour de l’engagement.

Le 30 mai la députée rencontrait la fondation des apprentis d’Auteuil et leur dispositif « Touline ». Brigitte Bourguignon a pu échanger avec des jeunes majeurs étrangers en cours d’apprentissage et de sortie.
Pour finir la députée s’est rendue à Argenteuil au Pôle enfance et parentalité de La Croix Rouge Française où elle a rencontré des
mineurs non accompagnés.