LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE

Après avoir terminé l’examen de la loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2019 en Commission des Affaires Sociales, la députée a continué avec les séances en hémicycle autour de la loi de financement de la sécurité sociale.

Le 23 octobre, Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé a présenté devant l’assemblée, le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019.

Ce texte de loi porte une ambition politique forte : celle de bâtir un État-providence. Une loi adaptée à l’évolution de la société et de l’économie française, aux mobilités professionnelles, aux nouvelles formes de familles, aux nouveaux défis démographiques et aux nouveaux besoins de soins.

Une semaine de débat intense, avec à la clé de belles avec : avancées qui tiennent à cœur à la députée, comme :

La prise en charge à 100% de l’intervention précoce pour l’autisme et les troubles du neuro–développement, qui a été voté à l’unanimité.

Le reste à charge zéro et le panier de soin remboursé à 100% (optique, dentaire, audiologie).

Le renforcement des moyens alloués aux EHPAD

Le renforcement du congé maternité des agricultrices.

Le congé paternité pour les parents dans le cadre de la naissance d’un enfant prématuré nécessitant une hospitalisation en soins intensifs, voté lui aussi à l’unanimité.

Ce Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale a été voté en 1ère lecture le 30 octobre à 3h 20 du matin à l’issue d’une semaine de débat intense